Le site est actuellement en cours de refonte !

Rendez-vous au printemps 2017. En attendant, suivez nos actualités sur notre compte Facebook et sur notre page Facebook.

Presse » Revues

45. Entrez dans les lieux du pouvoir

Entrez dans les lieux du pouvoir

Printemps

8,50 €

Le nom de la région

Entre 1833 et 1837 sont publiés à Paris, quatre superbes volumes illustrés de lithographies qui constituent le premier inventaire monumental du patrimoine de notre région : les Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France. Le baron Taylor qui dirige cette folle entreprise l’intitule sobrement Languedoc.

Le cadre tracé était très large : au Haut-Languedoc toulousain et au Bas-Languedoc méditerranéen sont agrégés des pays qui forment le ressort du parlement de Toulouse. On va du Vivarais au Roussillon, du Rouergue à la Bigorre ; le Quercy s’ajoute au Velay, mais il manque la Gascogne. Devant ce chef-d’œuvre du livre romantique, il n’y eut qu’un cri d’admiration. Le résultat est toujours éblouissant. Tous les grands monuments de la région dont Toulouse est la capitale sont là, avec de superbes paysages : 760 lithographies que l’on regarde toujours avec nostalgie et délectation.

En mai-juin 2016, les nouveaux élus consultent les citoyens sur le nom de la nouvelle région. Bien nommer un territoire est essentiel, car le nom résume son identité. Cinq propositions ont été faites : Languedoc, Languedoc-Pyrénées, Occitanie, Occitanie-Pays Catalan, Pyrénées-Méditerranée. Aucune ne s’impose de façon absolue. Les pourtours de la province de Languedoc rappellent leur existence. La géographie historique enregistre les noms de l’Empire romain, des possessions féodales et des évêchés médiévaux, des provinces d’Ancien Régime, des départements révolutionnaires (avec une exception impériale avec le Tarn-et-Garonne) et des régions de programme de la Ve République.

On souhaitera simplement que le nom retenu avec lequel nous vivrons n’oublie pas l’histoire.

Sommaire

4. BRÈVES
Air de Midi. Enquête sur l’économie des artistes
Toulouse. D’un autre œil
5. Nominations
6. Archéologie. Se restaurer à Lattara vers 100 av. J.-C.
Lectoure. Bleu de pastel, une renaissance en vue
7. Comminges. De Montmaurin à Saint-Bertrand, risques et défis
Saint-Gaudens doit récupérer le chapiteau de sa collégiale !
8. Saint-Sernin, Toulouse. Sous les pavés, la discorde
12. Épaves. Des pilleurs à la barre
14. Il y a trente ans. Une loi pour le rivage

16. ATELIER
Tapissier designer. Un certain sens de l’équilibre

18. ACCROCHAGES
Antiquité. Les Étrusques, de Lattara à Lattes

22. CARNET D'ARCHITECTURE
Quai des savoirs. Deux palais pour les sciences
25. Chais des Moulins. Rudy Ricciotti à Sète
Montpellier. Architectures vives et légères

DOSSIER
Les lieux du pouvoir
dossier coordonné par Louis Peyrusse et Roland Chabbert

28. Perpignan. Le palais des rois de Majorque par Henri Pradalier
36. Millau. Le palais d’Alphonse II d’Aragon par Françoise Galés
42. Toulouse. Un palais d’archevêque, donc de préfet par Bruno Tollon
48. La chambre dorée. Le soleil de la justice par Alexandra Woolley
52. Montauban. Des intendants au préfet, le palais des pouvoirs par Sarah Gerber
56. Hôtel de région Midi-Pyrénées. Architectes et politiques bâtissent une institution par Roland Chabbert
64. Languedoc-Roussillon. Nécessité et symbolisme d’un hôtel de région par Dominique Ganibenc
70. L’hôtel de ville de Montpellier. Un désir de rivage par Dominique Crébassol
78. Naissance d’une région. Entre Toulouse et Montpellier, un équilibre à réinventer par Jean-Paul Volle

CONNAISSANCE
82. Fontfroide, l’utopie réalisée par Bertrand Ducourau
90. Des monuments et sculptures que vous ne verrez jamais dans le Lot par Étudiants de la promotion 2016 du master 2 patrimoine
94. Falguière, interprète des temps heureux de la IIIe République par Charlotte Riou


REPERES
100. Virebent, une dynastie qui méritait mieux !
Moissac et le dessin roman
Saint-Gilles du Gard, les 900 ans d’une abbatiale
101. Antoni Tàpies. Dernier coup de maître d’Olivier Michelon
Les Rendez-vous aux jardins
102. Quand les femmes sortent de l’enfer
Architecture tarnaise du xxe siècle
103. Vieira da Silva. L’abstraction qui s’appuie sur le monde
Noël Garrigues, l’oublié
104. Gaillac au cœur
Dans les mondes d’Ugo Rondinone
Archéologie, la relève est au musée Saint-Raymond