Le site est actuellement en cours de refonte !

Rendez-vous au printemps 2017. En attendant, suivez nos actualités sur notre compte Facebook et sur notre page Facebook.

Presse » Hors-séries

3. Vue du Ciel. Garonne sauvage, rêvée, nourricière, reconquise

Vue du Ciel. Garonne sauvage, rêvée, nourricière, reconquise

Été 2011

15,00 €

Où commence la Garonne ? La détermination des sources des fleuves a longtemps fait débat et cette question est réglée en 1931 par l’aventure de Norbert Casteret qui a donné au fleuve un acte de naissance prestigieux en haute altitude. Le Trou du Toro au pied de l’Aneto est la promesse d’un ailleurs où la Garonne prend son envol.

Les quatre grands chapitres de ce numéro présentent des aspects géographiques, historiques, poétiques, imaginaires,… qui dressent un portrait de la Garonne à travers ses différentes temporalités et ses rapports avec la société riveraine. Parmi les temporalités, il y a d’abord le temps des paysages, celui qui offre le spectacle d’un fleuve longtemps resté libre d’aménagements, d’abord torrent montagnard, puis s’assagissant en entrant dans le piémont pyrénéen, élargissant sa vallée au sein des coteaux, prenant ses aises dans les basses plaines après avoir reçu ses principaux affluents, jusqu’à l’apothéose aquatique de l’estuaire. Jusqu’au XXe siècle, le fleuve est très instable, les cartes anciennes en attestent ; îles, bras morts, ramiers et bois riverains se déplaçant au fil des crues, constituent un paysage identitaire de la vallée.

Le temps de la nature est surtout celui des crues répétées, souvent puissantes, parfois dévastatrices. L’ampleur du bassin fait que l’hydrologie du fleuve subit les influences atlantique, montagnarde et méditerranéenne, qui peuvent provoquer des crues pratiquement toute l’année.

Le temps du rêve est celui des promeneurs sur les quais, des écrivains, des peintres, et du poète qui demanda que ses cendres soient dispersées dans la Garonne… C’est le temps d’un renouveau de l’identité du fleuve qui aboutit au temps des retrouvailles. La disparition des usages historiques de l’eau à partir de la fin du XIXe siècle a conduit les villes et les populations à tourner le dos à la Garonne. Aujourd’hui Garonne est de retour. Qu’il s’agisse de sa place dans les villes, de son rôle écologique, de la qualité de ses paysages, de l’importance de sa ressource, elle est désormais l’objet de nouvelles attentions, d’autant plus nécessaires qu’elle reste un patrimoine fragile. Pression urbaine, pollutions chimiques, changement climatique… l’avenir est plein de menaces pour le fleuve, mais la reconquête semble bien en cours.

Philippe Valette et Jean-Paul Métailié

Sommaire

AVANT-PROPOS.
2. Zoom.
12. Où commence la Garonne ?

SAUVAGE PUIS APAISÉ, UN FLEUVE À FORTE IDENTITÉ
16. Les grands tableaux de la Garonne par Ambre Girou et Isabelle Toulet
28. Casteret et l’énigme résolue du « Trou du Toro » par Santiago Mendieta
32. Quand les villes se tournent vers le fleuve par Philippe Valette
42. Des cartes qui dessinent le fleuve par Philippe Valette

Chap.2 DOMPTÉ, NOURRICIER, UN FLEUVE À PROTÉGER
48. Les canons de Garonne par Philippe Valette et François Gazelle
52. Les soubresauts d’un fleuve en colère par Philippe Valette et François Gazelle
60. Eau précieuse de Garonne par Bernard Leroy
66. Les forêts alluviales, un corridor écologique à restaurer par Paul Simon
76. Au chevet des poissons migrateurs par Santiago Mendieta

Chap.3 RACONTÉ ET RÊVÉ, UN FLEUVE SOURCE D’INSPIRATION
86. Le pont Neuf, un belvédère sur la ville par Bruno Tollon
90. Les beaux quais de Toulouse par Bruno Tollon
96. Le roman de Garonne, la disparition d’un mythe par Claudette Peyrusse
106. Le regard photographique des frères Labouche
110. La Garonne mise en images par Luce Barlangue

Chap.4 TRAVAIL, LOISIRS, UN FLEUVE EN RECONQUÊTE
124. La Garonne voie commerciale par Jean-Michel Minovez
130. Les moulins, une eau qui travaille depuis huit siècles par Jean-Pierre Henri Azéma
134. 10 000 ans d’histoire sur les bords de la Garonne par Laurie Ferdinand et Jean-Michel Carozza
138. La Garonne, un atout majeur pour Toulouse par Santiago Mendieta
144. Retrouver le goût du fleuve par Santiago Mendieta
148. Une ville à l’échelle de la Garonne par Rémy Papillault, alii