ÉDITIONS MIDI-PYRÉNÉENNES MIDI-PYRÉNÉES PATRIMOINE

Bartolomé Benassar, la passion de l’Histoire

12 novembre 2018 |  

L'adieu rendu à Bartolomé Bennassar, au lendemain de sa disparition le 8 novembre, par la foule qui se pressait dans la basilique Saint-Sernin a témoigné de l'audience exceptionnelle qui fut la sienne et de l'empreinte qu'il laisse. Né à Nîmes en 1929 d'une mère d'ascendance cévenole et d'un père immigré de Majorque – dont il a hérité ce nom répandu dans l'île et le prénom espagnol qu'il a porté –, il doit à Fernand Braudel le choix du sujet de thèse qui devait le faire reconnaître comme le pionnier d'une nouvelle approche de l'histoire de l'Espagne. Son Valladolid au siècle d'or, en 1967, nourri d'une moisson de sources inédites, notamment notariales, illustrait la fécondité des méthodes de l'école des Annalespour ressusciter une société traversée par les fièvres de la richesse monétaire, de la puissance militante de l'Église et de l'appareil de la monarchie catholique, dans une ville élevée au rang de capitale éphémère. C'était le socle d'une œuvre d'une ampleur peu commune, abordant des territoires alors inexplorés de l'histoire d'Espagne, comme L'Inquisition espagnole(1979) et Les Chrétiens d'Allah, (1989), premier des ouvrages écrits en collaboration avec son épouse Lucile. Infatigable, il sut faire alterner larges synthèses, dont l'Histoire des Espagnols(1985), essais incisifs, biographies, pour élargir son champ de recherche à l'Amérique latine, puis à l'histoire du XXesiècle. Sans oublier ses contributions à l'Histoire de Toulouse dirigée par Philippe Wolff, puis aux ouvrages consacrés aux Pyrénées (sous la direction de François Taillefer, 1974) et à ses chères Cévennes (sous la direction de Philippe Joutard, 1979). Il fut aussi un grand universitaire qui refusa la tentation d'une carrière parisienne, assumant la présidence de l'université de Toulouse-Le Mirail dans des années critiques. Et plus que tout, sans doute, un enseignant exigeant et généreux qui sut faire partager sa passion de l'Histoire à des générations d'étudiants.

Jean-Pierre Amalric

Dans la même catégorie

De Narbo Martius, lundi, au surréalisme à Saint-Cirq-Lapopie, mardi, sur votre petit écran

13 décembre 2020 |  

Lundi 14 décembre à 23h, France 3 Occitanie diffuse un documentaire qui relate l'histoire de Narbo Martius, la fille de Rome, fondée en 118 av. J.-C, et devenue l'un des principaux ports de l'Antiquité. La programmation de ce documentaire devait coïncider...

11 Novembre, des témoignages pour se souvenir

11 novembre 2020 |  ,

En ce 11 novembre, pour se souvenir de ce qu'ils ont vécu, de ce qu'ils ont écrit sur leur expérience de la guerre, qu'ils soient simple poilu, ou général, simple tonnelier ou écrivain, honoré en ce jour dans chacun des villages...

Le Mouvement de libération des femmes a 50 ans

26 août 2020 |  ,

Le Mouvement de libération des femmes a 50 ans. En ce 26 août, jour anniversaire, les femmes et leurs combats (re)deviennent très "visibles". Elles l'étaient dans le dernier numéro du magazine Le Patrimoine sur l'invisibilisation des femmes dans l'histoire ; le...

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *