ÉDITIONS MIDI-PYRÉNÉENNES MIDI-PYRÉNÉES PATRIMOINE

De la faculté des sciences au Quai des Savoirs

6 septembre 2016 |  

Lundi 5 septembre, l’entreprise Picto a posé au Quai des Savoirs les premiers panneaux relatant l’histoire de ce lieu, situé 39 allées Jules-Guesde, qui, après avoir abrité pendant plus d’un siècle la faculté (puis université) des sciences, a été reconverti après quatre de travaux en un lieu de partage des connaissances sur les sciences, les techniques et les innovations industrielles. Ces panneaux ont été commandés aux Éditions midi-pyrénéennes dans la perspective d’une présentation de la mue de ce bâtiment lors des prochaines journées du patrimoine. À retenir le samedi 17 septembre la visite guidée du bâtiment (dont certaines parties inaccessibles) par Lydie Lanaspeze-Charpentier, conducteur d'opérations, mairie de Toulouse/Toulouse Métropole, et Paula Gomez, architecte, cabinet Azema qui l’ont transformé (visites à 15h et à 16h) et une rencontre au Café du Quai à 15h en présence d’autres acteurs de cet ancien chantier : Christophe Fontanié, directeur de travaux GBMP, Rodolphe Lollo, coordinateur de travaux, mairie de Toulouse.

Dans la même catégorie

La Commune de Toulouse brisée dans son élan

3 septembre 2021 |  ,

Dans l'édition d'hier de L'Humanité, Bruno Vincens signe une recension de l'ouvrage de Rémy Pech 1871. La Commune, de la révolte au compromis républicain qu'il conclut ainsi : "La population ouvrière a l'impression d'être abandonnée".

Toulouse : vingt ans après, l’historien Bertrand Vayssière raconte la catastrophe d'AZF

29 août 2021 |  ,

« “De l’usine nourricière à l’usine meurtrière”, le sous-titre de l’ouvrage pose bien l’équation qui a amené au drame toulousain. L’industrie chimique a attiré autour d’elle salariés, logements, commerces, avant de les détruire. Une analyse d'historien, neutre et étayée. Qui n’a...

23 août 1942, une voix s’élève pour réveiller les consciences

23 août 2021 |  

23 août 1942, une voix s'élève à Toulouse, celle d'un prélat, Mgr Saliège, contre la déportation de juifs à partir de la gare de Portet-Saint-Simon : "Les Juifs sont des hommes, les juives sont des femmes. Les étrangers sont des hommes,...