ÉDITIONS MIDI-PYRÉNÉENNES MIDI-PYRÉNÉES PATRIMOINE

En guerre avec les mots

29 novembre 2015 |  

Du 25 au 28 novembre se tenait à Gênes un colloque sur le thème « In Guerra con le Parole. En guerre avec les mots. Lettres, journaux et mémoires de soldats, de femmes et d'enfants durant le premier conflit mondial ». L'organisation relevait de l'Institut français d'Italie et de l'Archivio ligure della scrittura popolare de l'université de Gênes, groupe de recherche très actif et depuis longtemps en relation avec le travail sur les témoignages de la Grande Guerre réalisé à l'université Toulouse-Jean Jaurès. L'introduction générale du professeur Antonio Gibelli donnait le ton. On peut traduire son titre, « Il diario di guerra dei semicolti : un fiume carsico tornato alla luce » par « Le journal de guerre des peu lettrés : la résurgence d'une rivière souterraine ».

Si le phénomène est international, il est particulièrement important en Italie depuis une vingtaine d'années, principalement à Gênes, Trente, Pieve Santo Stefano, où on a cherché, rassemblé, étudié, publié de tels documents, et les chercheurs confirmés, comme les jeunes doctorants, sont venus présenter leurs résultats, en dépassant quelquefois le cas des soldats ordinaires et de leurs marraines de guerre lorsqu'ils ont mis l'accent sur des aviateurs, sur le peintre allemand Ludwig Meidner ou sur l'autobiographie de Fiorello La Guardia. Si les intervenants italiens étaient de loin les plus nombreux, des historiens de huit autres nations ont participé au colloque.

Deux universités de notre nouvelle région lui ont apporté leur patronage et leur soutien : Montpellier-Paul Valéry avec le laboratoire Praxiling, et Toulouse-Jean Jaurès avec le laboratoire Framespa. Rémy Cazals (Framespa) a introduit la session sur le rôle des femmes avec une communication intitulée « La place des femmes dans 500 témoins de la Grande Guerre », l'ouvrage collectif publié par les Éditions midi-pyrénéennes pour le centenaire de la Première Guerre mondiale.

Dans la même catégorie

Nantes, de l’esclavage à la surdose d’opium

Nantes, de l’esclavage à la surdose d’opium

9 novembre 2021 |  ,

Ce soir à 18 heures à la librairie Coiffard, Philippe Josserand, qui anime la collection "Cette année-là" à Nantes présentera deux des trois premiers titres nantais :1716. Pauline, une esclave au couvent , l'histoire de Pauline Villeneuve, une jeune femme née...

20 ans après la catastrophe d'AZF : quel souvenir ?

20 septembre 2021 |  ,

Demain 21 septembre, éditions spéciales sur France 3 Occitanie à l’occasion du 20e anniversaire de l’explosion de l’usine à Toulouse. A 18h30, dans « 20 ans de la catastrophe d’AZF: quel souvenir ? », le journaliste Patrick Noviello invite l'historien Bertrand...

La Commune de Toulouse brisée dans son élan

3 septembre 2021 |  ,

Dans l'édition d'hier de L'Humanité, Bruno Vincens signe une recension de l'ouvrage de Rémy Pech 1871. La Commune, de la révolte au compromis républicain qu'il conclut ainsi : "La population ouvrière a l'impression d'être abandonnée".