ÉDITIONS MIDI-PYRÉNÉENNES MIDI-PYRÉNÉES PATRIMOINE

Gilbraltar

17,00

Numéro 6

Date de parution : novembre 2017

Nombre de pages : 178

Couverture : brochée

ISBN 978-2-9543273-5-8

Qté

Intimités méditerranéennes

Fidèle à ses engagements éditoriaux, Gibraltar revient avec de nouvelles escales qui racontent, en faisant un pas de côté, des histoires fortes, emblématiques, autour de la Méditerranée et parfois au-delà, sans souci des frontières artificielles tracées par les hommes.

Lorsque nous avons découvert Tu seras suédoise ma fille, le travail du photographe Olivier Jobard et de la journaliste Claire Billet qui ont suivi le périple en Europe d'une famille syrienne ayant fui l'effroyable guerre qui détruit son pays, nous n'avons pas hésité une seconde à le publier. À la bonne distance, sans pathos ni voyeurisme, ce récit photographique nous fait entrer dans l'intimité de Jihane et Ahmad, deux jeunes parents de la banlieue de Damas qui ont pris la décision de fuir en Europe pour reconstruire leur avenir et celui de leurs enfants. Grand reportage en immersion pour alerter, révéler et comprendre le vécu de tous les autres réfugiés et déshérités dans un Proche-Orient désintégré.

Sur cette désintégration, passé le temps des regrets et lamentations, l'essayiste et chercheur Thierry Fabre, fondateur des Rencontres d'Averroès à Marseille (deux symboles en un) nous livre quelques clés et réflexions afin de penser “l'après du désastre pour imaginer un possible monde commun”. Ou comment plaider pour l'ouvert plutôt que de s'arc-bouter dans la fermeture.

Pour paraphraser ce grand Méditerranéen que fut Predrag Matvejevitch, qui mieux que ses îles pour révèler le destin commun de la Méditerranée ? Dans ce foisonnant vivier de mythologies, légendes, évocations romancées ou véridiques, nous avons choisi quatre récits aux antipodes. Les soubresauts du volcan Stromboli, film éponyme du réalisateur italien Roberto Rossellini dirigeant en 1949 sa muse Ingrid Bergman, font écho au calme trompeur des îles de Lérins ouvertes vers le grand large, face à la ville de Cannes. Et qui mieux que le roman ou la fiction

pour évoquer d'autres intimités, celles des familles grecques parties vivre sur l'un des confettis de la mer Égée, dans l'archipel des Cyclades, pour échapper à l'horreur économique ? Fiction toujours avec ce récit parodique qui évoque les tribulations d'un politicien déchu sur l'île croate de Terzola que vous ne trouverez dans aucun atlas de l'Adriatique. Nos escales méditerranéennes ont beaucoup à voir avec nos rêves pour retrouver l'innocence perdue.

Santiago Mendieta,

directeur de la publication

 

6 – Passerelles

Les 2000 ans des métamorphoses d'Ovide par Jean-Luc Lévrier

9 – 15 Sur le pont

L'Europe et les migrants, la fin de l'hospitalité ? par Santiago Mendieta, illustrations de la peintre Marie Verdier

Cinéma palestinien, les femmes aux avant-postes par Colette Berthès  

16 – 41 Récit photo

“Tu sera suédoise ma fille”, par Olivier Jobard et Claire Billet

Dossier

42 – 89 Îles de Méditerranée et imaginaires

44 – 53 Stromboliwood, les coulisses d'un tournage, par Mathieu Arnal

54 – 65  Le Salut viendra de la mer, par Christos Ikonòmou, traduit du grec par Michel Volkovitch

66 – 77 Sur l'île de Terzola, il était le huitième envoyé, par Renato Bareti, traduit du croate par Chloé Billon

78 – 89 Île de Lérens, les palmes de Cannes, par Hubert Prolongeau, photographies de Franck Pourcel.

Autre récits

90 – 107 Lignes Latécoère, Toulouse-Casablanca, par Yohan Colombié-Vivès

108 – 121 Méditerranée, “penser l’après du désastre”, entretien avec l’essayiste et chercheur à l’IMéRA (université Aix-Marseille) Thierry Fabre

122 – 129 Toumast TV. La saga et déboires de la première télé touareg, par d'Isabelle Mayault

Portrait d’Ali Sh’kka fondateur de Toumast TV lancée depuis Londres en 2014

130 – 139 Hélène, retour à Béni Bahdel, une nouvelle de Pierre Daum

Le retour d'un ancien français appelé, devenu âgé qui découvre, stupéfait, que les harkis n'ont pas tous été tués par les nationalistes algériens lors de l’indépendance du pays.

142 – 159 Ode à la Isabela, à travers les jours lumineux de l'enfance, une nouvelle de Santiago Mendieta.

L'histoire d'un village thermal sur le plateau castillan, créé par la Couronne d'Espagne en 1826, noyé sous les eaux d'un barrage géant en 1955.

160 – 167 Jéricho, l’autre Palestine ? par Hacène Belmessous.

Écrasés par un quotidien sans perspectives, avec une économie atone et une occupation pesante, les habitants de la ville palestinienne de Jéricho se réfugient dans une apparente légèreté fait de fêtes, de repas et d'une dolce vita factice.

168 – 175 “Doux Bandit”, portrait de Jean-Baptiste Libouban par Pauline André Dominguez

Jean-Baptiste Libouban faucheur volontaire, activiste non violent et militant anti-OGM de bien des combats écologistes, vivant à la Fleyssière (Hérault), au sein de la communauté de l'Arche, mouvement créé par Lanza del Vasto.