ÉDITIONS MIDI-PYRÉNÉENNES MIDI-PYRÉNÉES PATRIMOINE

56. Monastères cisterciens

9,50

Eté 2019

120 pages

Quelques pages à feuilleter ici

 

Qté

Modernités cisterciennes

Il y eut autour des années 1960 un « moment cistercien », sans doute parce que l'on va chercher dans l'histoire des justi cations pour le présent. Avec leur nostalgie du désert, les moines défricheurs, dont le modèle écono- mique était l'autosuf sance et l'autogestion, parlaient aux communautés parties élever chèvres et moutons sur les causses. Ces moines qui refusaient le monde étaient aussi jugés comme des pionniers de la protection de la nature, qu'ils allaient chercher dans les solitudes les plus sauvages. Point n'est besoin d'insister sur les discordances des temps : le monastère était certes une cité idéale, mais il n'était pas l'ancêtre des communautés che- velues, pas plus que du kolkhoze ni du kibboutz, comme on l'a prétendu. L'ascèse d'une vie de prière et de travail, le dépouillement volontaire fascinaient tout autant lorsqu'on regardait les constructions monastiques. La collection célèbre, « La Nuit des temps », des éditions Zodiaque consacre un volume (et bientôt deux) à L'Art cistercien (1962). Le très fameux archi- tecte Fernand Pouillon écrit le journal de travail du moine bâtisseur du Thoronet en Provence sous la forme d'un beau roman, Les Pierres sauvages, très remarqué en 1964, avant la publication d'une version savante et mé- connue, Maître d'œuvre, naissance d'une abbaye, en sus relevés de trois abbayes cisterciennes sises en Provence (1967). Le père Couturier, directeur de la revueL'Art sacré, donnait Le Thoronet comme modèle irréfragable à Le Corbusier au moment de construire le couvent de La Tourette, près de Lyon.

À quoi s'attachaient ces architectes vedettes de la modernité ? À la fonc- tionnalité parfaite des plans, à la vérité des matériaux, au refus de tout ornement. La beauté naissait de l'harmonie des nombres, on lisait des tracés régulateurs ; les recueils de modèles pour les vitraux étaient compris comme des précurseurs de l'abstraction. L'art cistercien jouait comme un miroir de l'art contemporain. Sur cette base de la compatibilité avec l'art vivant, a été sauvée l'abbaye de Beaulieu, en Rouergue, en 1959. Deux col- lectionneurs, Pierre Brache et Geneviève Bonnefoi, ont acheté le monas- tère pour en faire un centre d'art contemporain, avant de léguer à l'État l'abbaye et leur collection.

Il fallait sauver ces abbayes en déshérence. La commune de Sylvanès achète en 1970 les bâtiments, devenus un centre culturel de rencontre. Les Départements sauvent ensuite Flaran (Gers) en 1970, Belleperche (Tarn-et- Garonne) en 1983, L'Escaladieu (Hautes-Pyrénées) en 1997. Ces monastères du bout du monde transformés en lieux culturels, avatar inattendu du rêve cistercien, ont du mal à drainer des publics nombreux. Un moderne défi.

Bernard Seiden

LES ACTUALITES

8-13 LES BRÈVES

15 NOMINATIONS

16-21 ARCHITECTURE – Dominique Crébassol

Saint-Antonin-Noble-Val, une école en exemple

22-31 DIX EXPOSITIONS

Montpellier. Bioulès en majesté

Rodez. Klein, au-delà du bleu

Montpellier. Ceci n'est pas un centre d'art

Lavaur. Femmes et artistes

Rodez. Le musée imaginaire de Soulages

Céret. Une clé mythologique pour Masson

Valence-sur-Baïse. Chambas par Chambas

Perpignan. Rodin et Maillol, l'étonnant dialogue

Bages. Favier dans les marges

Sète. Marquet de port en port

32-35 AGEND'ART

36-37 CHRONIQUE. CREATION ET PATRIMOINE – Jocelyn Lermé et Didier Sabarros

 

LA CONNAISSANCE

LE DOSSIER, coordonné par Henri Pradalier

40-105 Sur la route des monastères cisterciens, par Henri Pradalier

42-49 L'aventure cistercienne en Occitanie, par Jean-Louis Biget

50-59 Une architecture au service de la spiritualité, par Henri Pradalier

60-67 Nouveautés et résistances dans l'architecture cistercienne, par Henri Pradalier

68-79 Fontfroide, une architecture à son épanouissement, par Henri Pradalier

80-81 La grange fortifiée de Foncalvi, par Henri Pradalier

82-85 Grandselve, un beau projet en devenir, par Daniel Cazes

86-95 Villelongue, un jalon de la sculpture gothique, par Michèle Pradalier-Schulmberger

96-105 Vignogoul et Valmagne, cisterciennes et gothique, par Michèle Pradalier-Schlumberger

 

LA RECHERCHE

106-113 Randonnée sur une voie ferrée en Lozère, par Alice Moreux et Roland Chabbert

114-120 La longue vie des nécropoles romaines à Lugdunum, par William Van Andriga

Chercher par catégories