ÉDITIONS MIDI-PYRÉNÉENNES MIDI-PYRÉNÉES PATRIMOINE

Actualités

Fragonard au musée Fabre

0 commentaire |  

Le musée Fabre vient de s'enrichir de deux paysages animés de Fragonard, classés trésors nationaux. Cette acquisition, tout à fait exceptionnelle de l'ordre de plusieurs millions d’euros, a été financée par le Louvre (eh oui !), le Fonds du patrimoine et le mécénat de la société Webhelp. Montage sophistiqué pour des chefs d'œuvre dont le prix sur le marché excède les possibilités des musées de province (fussent-ils très dynamiques).

Lire la suite

Les joutes à Sète et dans les collections de son musée

0 commentaire |  

A partir de ce jour et pendant dix jours, le musée Paul-Valéry propose sur sa chaine YouTube de découvrir l’histoire des joutes sétoises, une tradition fortement associée à l’identité de la ville de Sète et représentée dans les collections du musée.

Lire la suite

Entrée gratuite aux musées départementaux du Tarn

 

Le conseil départemental du Tarn a voté la gratuité des entrées au musée départemental du Textile et au Château-musée du Cayla effective à la date de leur réouverture et ce jusqu'à la fin de l'année. 

Lire la suite

Le musée Soulages à la une de son propre journal

0 commentaire |  

Le numéro 1 du journal du musée Soulages vient de sortir.  C'est un 24 pages tabloïd. Mais sa distribution reste pour l’instant confinée à la boutique du musée.

 

Lire la suite

Un surprenant portrait italien au musée des Augustins

0 commentaire |  

Le musée des Augustins a acheté à Rome un surprenant portrait féminin dû à Andrea Commodi (1560-1638), un artiste florentin, fasciné par Michel Ange, pris entre un maniérisme exténué et le caravagisme. La toile présente une superbe effigie de femme prise à mi-corps, le visage plein, la tête penchée en avant tournée vers le spectateur. Le vêtement est simple (un corsage brun et un col de mousseline transparente) comme la coiffure (un sobre chignon). Tout renforce l'aspect spontané de l'attitude. Ce portrait inattendu peut être mis en rapport avec « l'arte senza tempo » de Scipione Pulzone qui s'affranchit des canons du temps à la fin du XVIsiècle. Une énigmatique sobriété. Un bien bel achat.

Lire la suite

Christian Caujolle, un « nom » pour faire rayonner la photo à Toulouse

 

Christian Caujolle a été choisi par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, comme conseiller artistique pour Le Château d'eau, galerie municipale de photographie créée par Jean Dieuzaide en 1974. Il occupera ses fonctions au 1er janvier 2021.

En nommant cet ancien rédacteur en chef chargé de la photographie au quotidien Libération dans les années 1980, fondateur de l'Agence VU, directeur artistique dans différents festival de photographie, le maire de Toulouse déclare avoir fait « le choix d'une excellence forgée notamment au fil d'un parcours reconnu à l'international, mais aussi une expérience forte, acquise au contact des plus grands.[afin] de développer une programmation artistique ambitieuse et faire rayonner Toulouse au plan national et international dans le domaine de la photographie d'art. » Un désaveu implicite pour l’ancienne équipe qui gérait la galerie et le centre de documentation !

Lire la suite

Robert Combas choisit Ladislas Kijno au musée Paul-Valéry

 

D’un confinement à l’autre, De l’opération « Regard sur une œuvre » à celle de « Regards en écho » le musée Paul-Valéry poursuit la présentation de ses collections sur sa chaîne YouTube en demandant cette fois-ci à un artiste de commenter une œuvre qu’il a choisie dans les collections du musée.

Lire la suite

Le musée Paul-Valéry, des cimaises à la chaîne YouTube

0 commentaire |  

Le musée Paul-Valéry propose à partir de ce jour un rendez-vous quotidien autour d’une œuvre de ses collections visible sur sa chaîne YouTube. Aujourd’hui Le Port de Sète, 1849, peint par Julius Hintz.

 

Lire la suite

Les Goya d'Agen sont-ils des Goya ?

0 commentaire |  

Le musée d'Agen, riche de plusieurs toiles de Goya, comme ceux de Bayonne et de Castres, vient de les perdre, en conclusion d'une exposition éblouissante. Un accrochage thématique, des prêts exceptionnels (New York, Budapest, Berlin…) ont fait passer l'amère pilule du déclassement. Le travail scientifique présenté par le conservateur s'appuie sur l'expertise de Juliet Bareau Wilson, spécialiste internationalement reconnue avec l'appui du Centre de recherches des musées de France. On regrettera qu'il n'y ait pas de catalogue, lieu logique de dispute.

Lire la suite

Ingres-Bourdelle, un musée tout neuf

0 commentaire |  

Ingres-Bourdelle, un musée tout neuf. Certes les œuvres de la collection montalbanaise étaient connues, certes les murs du palais des évêques sont toujours ceux du XVIIe siècle et pourtant tout a changé: de nouveaux espaces cohérents, un accrochage à la fois savant et pédagogique. Une rare réussite !

Lire la suite

Ingres-Bourdelle, un musée tout neuf

0 commentaire |  

Ingres- Bourdelle, un musée tout neuf. Certes les œuvres de la collection montalbanaise étaient connues, certes les murs du palais des évêques sont toujours ceux du XVIIe siècle et pourtant tout a changé: de nouveaux espaces cohérents, un accrochage à la fois savant et pédagogique. Une rare réussite !

Lire la suite

Un musée des Amériques, enfin ! Il faut aller à Auch !

0 commentaire |  

Le musée des Jacobins d'Auch était l'archétype du musée local, longtemps mal logé avec des collections disparates allant de l'Antiquité aux beaux-arts des XIXe et XXe siècles en passant par l'Égypte et l'ethnographie gasconne. Aucune moquerie dans ce constat : des peintures romaines, des sculptures antiques et médiévales remarquables, des toiles du peintre italien exilé, Mario Cavaglieri, témoignent de la qualité des pièces exposées.

Lire la suite